Vers un nouveau spectacle !


“Déjà 3 ans depuis la création de Loin de Garbo… comme une irrépressible envie de s’exprimer »

 

En 2020, le Collectif traverse une période de disette forcée, crise sanitaire oblige, et profite de ce temps pour faire un point sur son identité, son avenir. Une envie claire se dégage nettement : celle de continuer à créer, se lancer un projet fou dans lequel s’exprimer à nouveau. Reste à en dessiner les contours et, de réunion en réunion, la joyeuse troupe se dirige vers une création collective. Ainsi, c’est décidé, nous allons écrire notre troisième spectacle tous seuls, comme des grands, texte et musique !

Tout ce petit monde s’organise autour de commissions diverses – de la production à l’écriture en passant par la musique ou la scénographie – et le cadre du spectacle commence à apparaître. Une histoire initiatique, à hauteur d’enfants, nous permettant d’opérer une introspection en s’attaquant au mystère de l’orchestre lui-même !

 

“Comment et par quelle magie des musiciennes et musiciens, tous différents, arrivent à former cet être à autant de têtes délivrant une telle harmonie ?”

 

Après les résidences de recherche au plateau de l’été 2021, voici venu le temps de mettre tout cela en scène. Pour ce faire, nous invitons à nos côtés des partenaires de choc :

Clara Fustier, metteur en scène, comédienne et dramaturge sans frontière au passé de musicienne classique, Clara est à la recherche d’une relation conviviale et spontanée avec le public. Elle conjugue avec conviction arts de la scène, pédagogie et réflexion citoyenne. Jérémy Ravoux, fidèle au poste, se prend au jeu de l’histoire et de la création accompagné d’Elias Farkli. Ils proposent ainsi tous deux des lumières chatoyantes faites de bidouilles, de soudures et de découpes au poil.

 

Ainsi, l’équipe au complet, un mois de novembre de folie s’annonce avec trois intenses résidences à la salle Jean Genet de Couches (71). Le nouveau spectacle prend forme, il se tiendra dans un musée pour le moins étrange où sont conservés des instruments desquels il est interdit de jouer. Ça bricole, ça compose, ça dialogue et ça apprend ses partitions par cœur en vue de la sortie de résidence qui a finalement lieu en décembre à l’Espace Jemmapes. Données dans le cadre du festival Les Enfants d’abord, les quatre premières représentations d’un format court du spectacle sont couronnées de succès. Quel bonheur, le chemin parcouru nous fait grand plaisir. Il nous donne des idées et du cœur à l’ouvrage pour continuer l’aventure !

 

 

 

Nous avons le plaisir de vous l’annoncer, le troisième spectacle du Collectif de l’Autre Moitié est pour décembre 2022 !